Hamac, Par marques, Par type, TE2, Tests

Test : La couche classique Hamac

Contexte du test

Ma fille Jeanne est un petit gabarit. Etant née prématurée, elle est toute fine et ne correspond pas aux mensurations « standard » du carnet de santé. Il me semblait important de le préciser, car c’est un élément qui m’a conduite à vouloir tester les couches Hamac. En effet, la marque propose une gamme de couches dites « ajustées » donc avec plusieurs options de taille : S (4-8kg), M (6-12kg), L (9-17) et XL (14-21kg). Ils ont même des XS avant 3kg. J’ai donc voulu tester la taille S quand elle a atteint les 4,5kg (correspondant à 4 mois pour elle).

Hamac est la deuxième marque que je teste, après Bambino Mio. Vu le petit poids de Jeanne, les Bambino Mio « MioDuo » étaient encore trop grandes pour elle. Et mon choix s’est porté sur des couches fabriquées en France cette fois, point important pour moi. D’autant que les Hamac ont une certification Oeko-Tex standard 100 classe 1, donc ne contiennent pas de substance chimique nocive.

Description de la couche classique Hamac

La couche

Couche classique HAMAC – Nautilus

J’ai commandé 3 couches classiques Hamac en taille S : Nautilis, Atlantide et Eucalyptus. Les coloris sont fidèles aux photos de leur site internet.

La structure de la couche se compose d’une nacelle cousue sur une culotte en tissu souple.

Les inserts

Pour que la couche soit utilisable, il faut ajouter des inserts. La marque en propose deux types : microfibre ou coton biologique (disponibles en 3 tailles).

J’ai opté pour les absorbants en coton bio (voir photo ci-contre), et j’en ai pris 6 en taille 1, soit 2 par couche .

Les dimensions

La couche classique Hamac taille S mesure :

Un absorbant en coton biologique Hamac taille 1 mesure (après lavage) : environ 27 x 28 cm.

Utilisation

La couche classique Hamac est très simple d’utilisation. Vous prenez un absorbant que vous pliez en 3 dans le sens de la longueur et vous le glissez dans la nacelle de la couche classique Hamac. Vous pouvez rajouter un voile de protection pour récupérer les selles plus facilement.

Absorbant (T.1 coton bio) déplié et couche classique Hamac (T.S Atlantide) + absorbant inséré

La marque a fait une vidéo explicative que vous pouvez retrouver ici : Vidéo et un mode d’emploi détaillé à retrouver ici : Mode d’emploi

Jeanne a commencé à mettre ces couches (taille S) vers ses 4,5kg (4 mois) et à l’heure où j’écris l’article elle les mets toujours à 5,7kg (7 mois et demi). Un des avantages : pas d’élastique sur la culotte donc pas de marque sur les cuisses ! L’élastique est seulement sur l’ouverture de la nacelle. Hamac conseille de refermer la couche avec les élastiques « orientés vers l’intérieur, à plat, placés dans l’aine de bébé ».

Même si la couche classique Hamac a des airs de TE3, c’est bien une TE2.

Côté lavage, pensez à bien refermer les scratchs sur eux-même pour ne pas abîmer le reste du linge que vous laverez avec. Personnellement, je lave la partie culotte à 30°C, dans un filet de lavage, avec les vêtements de la famille. Pour les absorbants, je les mets à 60°C avec les autres langes et inserts d’autres marques, mes serviettes de bain, torchons etc… (voir article Entretien).

Avis : du très positif et quelques déceptions

Avant toutes choses, j’aimerais préciser que cet avis est personnel, et traduit mon expérience avec la couche lavable classique Hamac et les absorbants en coton biologique uniquement. Je n’ai testé que ces deux produits de la gamme Hamac.

Couche classique Hamac – Eucalyptus – Portée par Jeanne

Commençons par le positif

  • Selon moi, le gros point fort des couches classiques Hamac est sa finesse et sa qualité. L’extérieur de la couche, en microfibre Meryl®, est très fin, souple et respirant. Il ne marque pas la peau de bébé, et sèche très vite après lavage. Pour tous les parents qui ont peur de l’effet « gros popotin », ici ce n’est pas le cas (voir photo ci-dessous). La couche n’entrave pas Jeanne dans ses mouvements.
Body (taille 6 mois) par dessus une couche classique Hamac (taille S)
  • Deuxième point que j’ai déjà évoqué : la fabrication française. Là encore, c’est ma subjectivité qui parle mais je suis sensible à ce critère dans mes choix. Ne serais-ce que pour l’impact carbone que cela représente en terme de transport (ce qui ne m’empêche pas d’avoir des couches qui viennent de plus loin, voire très loin… je ne suis pas parfaite !).
  • Le label Oeko-Tex standard 100 classe 1 est un autre argument intéressant. Beaucoup de marques n’ont pas fait cet effort dans leur choix de matériaux. Pourtant, ne pas mettre mon bébé en contact avec de potentiels produits chimiques issus de l’industrie me semble important. N’est-ce pas en partie pour cela que je suis passée aux couches lavables ? Ce qui rejoint également l’option proposée de pouvoir choisir des absorbants en coton biologique, certifiés Gots.
  • Pour donner un peu l’avis du papa, qui a pour le moment testé deux marques en TE2, les Hamac sont ses préférées sur le coté pratique de la nacelle pour l’assemblage des couches, qui permet que le tout ne bouge pas.
  • Enfin les différents designs des couches classiques Hamac sont tout de même chouette il faut l’avouer. J’aime beaucoup le bleu, et j’ai été servie ! Et question de budget j’ai préféré les unis aux motifs, même si certains étaient très beaux…

Quelques déceptions…

  • Ma plus grosse déception/frustration, est sans doute le grand manque d’absorption des inserts en coton biologique… Et ce n’est pas faute d’avoir suivi les recommandations de trempage que la marque indique de suivre avant d’utiliser les absorbants. J’ai eu des fuites quasi systématiques, à devoir changer Jeanne du body au pantalon. Je change pourtant ma fille toutes les 3h à 4h. Là je dois la changer toutes les deux heures maxi si je ne veux pas avoir à tout changer à cause d’une fuite. Et très honnêtement, c’est trop contraignant (oui je fais d’autres choses de mes journées que nourrir et changer ma fille !). Le bio c’est bien, mais si c’est efficace c’est mieux ! Cependant, soyons constructifs. J’ai vu que la marque propose des renforts d’absorption en taille unique, toujours soit en microfibre soit en coton bio. Peut-être que cela pallie au problème mais je n’ai pas eu l’occasion de tester. Sinon (ayant quelques compétences de couture et une sur-jeteuse), j’ai créé des renforts d’absorption de mon cru en découpant deux rectangles de coton éponge de 11 x 27 cm que j’ai surjeté l’un sur l’autre. Je le rajoute par dessus l’absorbant en coton biologique Hamac. Et là, hop, problème de fuite résolu !
  • Le deuxième point faible est lié au premier : c’est le coût élevé d’une couche. Attention, je suis prête à payer une couche dans les 30€ si je suis sûre de son efficacité et des enjeux d’emploi, d’éthique et d’écologie qu’il y a derrière. Mais du coup, à 29€ la couche classique et 15€ le lot de 2 absorbants en coton bio, soit 36,50€ la couche « utilisable », je m’attendais à une absorption qui vaut ce prix. Et ne pas avoir à rajouter un absorbant, même fait maison (oui parce que bon il faut prendre le temps de le faire aussi). Donc oui, un peu déçue du rapport efficacité/prix, même si la qualité des matériaux est au rendez-vous.

Et vous ?

Avoir différents retours d’expérience est toujours intéressant pour pouvoir se faire un avis sur la multitude de couches lavables sur le marché. Vous avez eu les même soucis d’absorption avec les inserts en coton bio ? Vous avez tester le même modèle mais sur une autre taille ?

N’hésitez pas à nous partager votre expérience de la couche classique Hamac en commentaire ! Ce sera un plaisir de vous lire 🙂

Et si vous avez des question concernant cette couche, posez-la ! Nous vous répondrons entre une sieste et un biberon 😉

3 réflexions au sujet de “Test : La couche classique Hamac”

  1. Bonjour Noëmie
    article très complet sur les Hamac de ton avis d’utilisatrice !
    je n’ai que très peu testé les Hamac à la maison.. mais ai eu beaucoup de point de vue de parents ! J’anime régulièrement des ateliers couches lavables en Savoie, haute Savoie et Isère ! Au plaisir d’échanger. Belle fin de Journée.

    1. Bonjour Laurent ! En fait c’est Lucie qui a écrit cet article ! Personnellement je n’ai testé que les T Mac. Mais je n’ai jamais le temps d’écrire les tests… J’en ai un paquet à faire ! Moi aussi j’ai pour projet d’animer des ateliers mais plutôt sur Limoges ! Je serais ravie de pouvoir échanger d’avantage 😉

      1. Avec plaisir pour échanger à l’occasion ! J’ai animé près de 200 ateliers grand public à ce jour en 7 ans , accompagné une douzaine de crèches dans l’expérimentation et/ou la mise en place des couches lavables et accompagné une maternité l’été dernier… entre autres !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *